Select Page

Bonjour bonjour,

Vendredi 26 janvier, nous nous sommes rendus avec d’autres blogueurs à l’alimentarium à Vevey. Ben (de La Route de Ben) a eu l’idée d’organiser cette visite ainsi qu’un cours de cuisine pour les blogueurs et nous a donc réunis ce jour-là.

J’ai donc eu le plaisir de revoir Ben et Emily de Ma p’tite Gourmandise que j’avais déjà rencontrés, et d’apprendre à connaître Lili de Nawaï Li, Laetitia de Mlle Blume, Tina de Lumai, Emilie de Maman Déteste, Patricia d’Echalote & Co, et Luciana fondatrice de Le Smart Cake

Crédit photo: Mlle Blume

J’ai fait le voyage avec Laetitia qui vient de Genève aussi et ça nous a permis de pouvoir bien discuter (gardez l’œil ouvert, il est bien possible qu’une collaboration arrive d’ailleurs tout bientôt). Elle a vlogué toute la journée et vous pouvez d’ailleurs retrouver sa vidéo juste ici:

Nous sommes arrivées à l’alimentarium, qui est un lieu absolument magnifique. Le musée se trouve à Vevey, juste au bord du lac et la vue est imprenable, même les jours où, comme ce vendredi, il fait gris. Il combine l’expérience d’un musée avec des ateliers cuisine. On y trouve également une cafétéria, une boutique et un restaurant qui ouvre le midi. Par la combinaison de ces deux activités, l’alimentarium vise à éduquer de manière interactive les petits et les grands à propos des divers aspects de l’alimentation. Ils ont également pour mission de conserver le patrimoine lié à l’alimentation. On peut par exemple voir dans l’expo des outils d’agriculture pour récolter le riz et j’ai appris l’existence d’un outil qui s’appelle un peigne à myrtilles.

Cette phrase faisant partie de leurs statuts résume assez bien le but de la fondation:

“La Fondation a comme but la constitution et le développement à  Vevey d’un musée de l’alimentation humaine dans le monde. Ce musée contribuera à éveiller l’intérêt du public envers les problèmes posés par l’alimentation de l’humanité à  travers les âges.”

Vous pouvez trouver plus d’informations à propos de la mission de l’alimentarium ICI.

Lorsque nous sommes arrivées, nous avons été accueillies par Laurène et Nicolas afin de faire tous un peu connaissances et nous sommes ensuite partis avec Nicolas pour la visite.

Nous avons commencé par voir en “exclusivité” (car ce n’est normalement pas compris dans la visite) l’espace enfants qui se trouve au sous-sol. Il y a un espace cuisine mais aussi d’autres espaces où les enfants peuvent interagir avec toutes sortes de mécanismes pour mieux comprendre, par exemple, la balance entre une certaine portion d’aliment et l’effort qu’il faudra fournir pour éliminer les calories. On fait appel aux 5 sens, c’est coloré et ça donne vraiment envie de toucher à tout. Malgré le fait qu’on soit tous adultes dans le groupe, on avait tous envie de jouer! Comme quoi…

J’ai vraiment apprécié de voir à quel point tout cet espace a été pensé pour arriver à communiquer avec les enfants à leur manière. C’est ludique et on se disait avec les autres que ce serait drôlement plus sympa de faire son anniversaire à l’alimentarium plutôt qu’au McDo!

Nous sommes ensuite passés à la visite à proprement dit où l’alimentation est présentée sous plusieurs de ses facettes. L’exposition change chaque année et le prochain thème sera d’ailleurs “L’aliment a un visage“, où on pourra partir à la rencontre des personnes investies dans la production alimentaire. Si cela vous intéresse, vous pourrez d’ailleurs vous rendre au vernissage de cette exposition le jeudi 22 mars avec plusieurs animations et des artisans de la région.

La visite regroupe plusieurs thèmes comme l’origine des aliments dans la nature (que malheureusement beaucoup de gens ignorent), les différentes façon de cultiver dans le monde. On aborde aussi l’influence des marques et le packaging des aliments, mais aussi l’aspect social de la nourriture. Ca va du côté intime où chaque famille a ses propres habitudes au beaucoup plus global avec les hashtags trendy du moment comme #vegan ou #foodie. La dernière partie de la visite se focalise davantage sur l’aspect santé avec la répartition des groupes d’aliments, le sport ou la digestion.

J’ai trouvé incroyable à quel point toute la visite est vraiment interactive et invite les petits, comme les grands, à venir chercher l’information et apprendre en s’amusant. Les éléments présentés permettent un discours explicatif facilement adaptable à chacun et dans un esprit de partage. D’ailleurs toute la visite a été un grand partage entre nous et ça a été super de pouvoir échanger nos idées, nos connaissances et nos opinions à propos des divers sujets abordés.

Nous sommes ensuite passés à la partie pratique de cette journée avec l’atelier cuisine avec le chef Philippe Ligron et le partage a continué. On a été particulièrement gâtés, car Philippe nous a emmené voir ses producteurs locaux pour aller acheter les ingrédients dont on avait besoin pour notre recette. Philippe nous a expliqué que depuis qu’il travaille à l’alimentarium (environ 2 ans), ils ont éliminé de leur cuisine tous les ingrédients issus de l’industrie alimentaire. Ils ne cuisinent qu’avec des produits frais venant essentiellement des producteurs alentours ou de leur jardin. A chaque fois c’était toute une histoire que Philippe nous racontait et on sent vraiment la passion qui l’habite. Comme on est tous passionnés aussi, on a forcément passé un excellent moment. Il nous a emmené chez le maraîcher Ratatouille puis chez le fromager à la laiterie du Simplon, gérée par un ami d’enfance de Philippe. Nous avons eu la chance de pouvoir visiter la cave de la fromagerie et même de déguster deux gruyères.

Nous sommes ensuite rentrés à l’alimentarium pour cueillir quelques légumes au potager et nous nous sommes installés à la cuisine pour commencer!

Nous avons réalisé des raviolis au bleu avec une tombée d’épinards, un condiment à la betterave et des lentilles fromagères. Vous pouvez trouver les recettes de l‘atelier, mais nous les avons un peu adaptées sur le moment. A vous de vous en inspirer pour créer une jolie entrée!

Crédit photo: Mlle Blume

Nous avons passé un moment incroyable de partage, d’amitié et de cuisine. Nous avons beaucoup rigolé, appris et nous nous sommes régalés. Je tiens encore une fois à remercier Ben pour l’organisation, Laurène et Nicolas de l’alimentarium pour leur accueil et Philippe pour son partage.

Il y a une leçon que je retiens en particulier grâce à cette journée et grâce à Philippe surtout, c’est la notion de quantité, sur laquelle je dois travailler. Pendant les courses, je voyais les quantités choisies et j’avais de la peine à comprendre comment on allait cuisiner pour 10 avec ça. Alors certes c’était une entrée et pas un plat principal, mais quand même. Il nous a particulièrement parlé du laurier, on le voit dans la vidéo de Laetitia. Ca pousse à la réflexion en tout cas.

Si vous n’y êtes jamais allé, je vous conseille vivement de visiter l’alimentarium avec vos proches. Le cadre est magnifique aussi pour une balade au bord du lac.

Et vous, avec quel chef rêveriez-vous de faire un atelier?

A bientôt

 

Pin It on Pinterest

Share This