Select Page

Bonjour bonjour,

Mes abonnées Instagram le savent: je fais beaucoup de jus et de smoothies ces temps. Je surfe sur la vague “detox”, très tendance en ce moment.

Vous avez été plusieurs personnes à me dire que vous seriez intéressées à savoir un peu comment je m’y prends pour mes jus et tout ça, alors voilà, je vous fais l’article, enfin!

disclaimer

Oui, c’est sûr, aujourd’hui c’est un peu un article blabla. Si tu veux aller te chercher un café, un thé vert ou un jus de goyave bio, c’est maintenant.

Déjà, l’avertissement le plus obvious à donner c’est: je ne suis pas médecin, ni experte en nutrition. Comme je le dis, rien que dans le titre, ceci est mon expérience personnelle, et cela n’engage que moi. Tout ce que je raconte ici n’est peut-être pas valable pour toi qui as un système digestif différent du mien.

Cela étant dit, mon expérience sera aussi évidemment liée au fait que je vis en Suisse, avec les magasins qu’on y trouve et les différentes disponibilités des fruits et légumes ici.

Je vous parlais de système digestif juste avant et ce n’est pas pour rien. Le juicing, la detox et tout changent beaucoup la digestion et oui, on va parler popo à un moment ou à un autre dans cet article. Si ça te dérange, il vaut mieux t’arrêter là.

Pour faire bref, ma situation est telle: je suis quelqu’un qui, de base, adore les fruits et légumes. J’ai eu la chance de grandir en campagne avec une mère qui cultivait un potager, donc les légumes, j’ai toujours aimé ça. J’aime le local, si possible le bio et je sais que les tomates ne sont pas toutes sans gout comme la plupart de celles qu’on trouve en supermarché. J’ai ce qu’on appelle, très romantiquement, un syndrome du colon irritable allongé d’une intolérance au lactose. Concrètement, ça veut dire que sous stress et/ou si je ne mange pas assez de fibres (je te mets là un lien explicatif si tu ne sais pas ce que c’est, parce que si je commence à l’expliquer ici on en a pour des jours), j’ai mes intestins qui commencent à se contracter et ça fait très mal au ventre. Avec mon intolérance en plus, ça fait que si je ne mange pas correctement et/ou si j’ingère du lactose, j’ai beaucoup de gas et, ça aussi, ça fait mal au ventre.

 

jussmoothie

Jus, smoothie, c’est quoi la différence?

 

Un jus, c’est quand on extrait le jus des fruits et légumes avec une centrifugeuse, ou quand on presse des agrumes.

Un smoothie, c’est un mix de fruis et légumes, une sorte de purée très liquide, qu’on obtient avec un blender.

Personnellement, je fais un peu des deux. Ca dépend de mes envies, de mes besoins ressentis. Après le sport, par exemple, j’aurai plutôt tendance à me faire un smoothie. Il sera clairement plus nourrissant (avec les fibres) qu’un jus, qui n’est que du liquide. Ca dépend aussi des ingrédients que j’utilise. Je ne mettrai par exemple probablement jamais de carotte ou de betterave dans un smoothie (comme dans celui-ci), je vais préférer en extraire le jus à la centrifugeuse d’abord, puis utiliser ce jus comme base de smoothie, avec d’autres fruits/légumes dedans. Quand je fais des jus avec des agrumes, je préfère en presser le jus manuellement qu’à la centrifugeuse.

materiel

Non, pas besoin d’acheter un blender qui coute la peau des fesses pour arriver à faire un bon smoothie ou un “slow juicer”. C’est vrai que ce sont ceux qu’on voit partout dans les vidéos sur youtube, mais pas besoin. Judy et Benji de Itsjudyslife, que j’adore et qui m’ont beaucoup inspirée à me mettre aux jus ont d’ailleurs fait le test ICI, ils l’ont fait pendant plusieurs jours et ça fonctionne très bien avec des appareils moins chers.

Si vous avez les moyens de vous payer des supers appareils, tant mieux. Sinon, ce n’est vraiment pas grave. Personnellement, je crois que j’ai les appareils les moins chers que l’on trouve sur le marché en Suisse.

Mon blender est celui qui était le moins cher à M-electronics, mais il n’est apparemment plus vendu chez eux en tout cas. Je l’avais payé 49.90CHF, donc clairement pas la ruine.

Si je mets assez de liquide dedans et si je coupe assez bien mes fruits, j’arrive quand même à une consistance assez soyeuse. Il gère plutôt bien les fruits congelés aussi.

Ma centrifugeuse est de la marque Trisa, d’un modèle qui apparemment ne se fait plus non plus. Sur leur site, j’ai trouvé celle-ci, qui coûte 99CHF, donc ça reste raisonnable aussi.

Si tu veux te payer un appareil bien mais pour pas trop cher, je te conseille de consulter régulièrement les offres Qooking, tu trouveras peut-être ton bonheur à prix réduit.

Sache qu’utiliser ces appareils régulièrement nécessite de les nettoyer régulièrement, si possible juste après utilisation et que ça fait vite beaucoup de chenis. Ca prend de la place à sécher et c’est un peu contraignant, mais on s’habitue.

ingredients

The world is your pickle. En gros, tu fais comme tu veux. Il n’y a pas de règle absolue. En tout cas pas pour moi, le but de tout ça étant quand même de le faire avec plaisir. Si tu te fais un jus bettterave-concombre-carotte-épinard-kale tous les jours et que tu trouves ça dégueulasse mais que tu te forces parce que tu te dis que c’est bon pour toi, je pense que tu es sur une mauvaise voie. Le seul truc que je décommande vraiment en fait, c’est de passer des agrumes avec la peau dans la centrifugeuse, ça te donnera un goût très amer.

Evidemment, en premier lieu, si tu peux faire bio et local, c’est mieux. Mais il faut aussi faire en fonction de ton budget, des producteurs que tu as proche de toi où tu pourrais te fournir, etc. De nouveau, si tu te fais des super jus mais que tu te ruines pour ça, ça ne marche pas non plus. Il est cependant certain que si tu veux vraiment voir les bénéfices d’un régime dans lequel tu incorpores des jus et des smoothies, il faut le faire régulièrement. Sinon, contente toi d’un smoothie banane-fraise avec du jus d’orange de temps en temps avec ton quatre heures. Essaie quand même de choisir des fruits murs, de saison, pour éviter qu’ils ne soient trop acides et que tu ressentes le besoin d’ajouter du sucre.

Le but de tout ça aussi, c’est d’ajouter des légumes dans notre alimentation, pour compléter ceux qu’on mange (oui parce que si les jus et smoothies sont tes 5 par jour, ça marche pas non plus. Ou alors il faut en faire vraiment beaucoup, mais je ne pense pas que ce soit la meilleure chose à faire). Les fruits aussi, mais ceux-ci sont tout de même riches en sucres, de même que la betterave et la carotte. On peut tout à fait prendre du poids en mangeant trop de fruits, alors il faut faire attention à ça.

Pour l’instant, j’ai encore pas mal de fruits dans mes smoothies, mais j’y vais petit à petit et je pense que c’est une bonne méthode. J’ajoute progressivement des légumes et je baisse les fruits, j’essaie de voir quelles associations fonctionnent le mieux.

Dans n’importe quel changement dans l’alimentation, je pense que ce n’est jamais bon de faire des changements trop drastiques. Ce n’est pas bon pour le système digestif et c’est moins facile de prendre l’habitude.

Les épinards sont pour moi le légume le plus facile à camoufler dans les smoothies. Je n’ai encore jamais goûté le kale, ce fameux St-Graal des juicers, mais je sais qu’on peut en trouver dans certains marchés et j’ai acheté des graines à faire pousser sur mon futur potager de balcon, je verrai donc ce que ça donne.

J’ai trouvé cet article qui est vraiment bien aussi pour les débutants en juicing qui donne de bonnes infos, je te conseille d’aller y jeter un coup d’oeil.

preferences

Au niveau de mes préférences, j’y vais mollo au niveau des baies à petits pépins (grenade, framboises, mures,…) dans les smoothies, ou alors je les broie ou centrifuge avant, parce que je n’aime pas avoir trop de grains dans les smoothies, je trouve ça désagréable. Cela ne m’empêche pas d’ajouter des graines de chia (que je trouve ICI) ou des flocons d’avoines parfois dedans, mais je trouve que ça se mixe mieux dans le mélange et c’est moins dérangeant dans la texture. J’évite trop de kiwi pour la même raison.

Quand il y a certains fruits en action (parce que chez nous, les fruits un peu exotiques coûtent cher), j’aime en acheter, les couper et les congeler en petits sachets.

fruitprep

Si vous avez des restes de votre préparation de fruits congelés, n’hésitez pas à les passer à la centrifugeuse pour en extraire le jus qui est très bon!

Je le fais également avec les épinards, car à la Migros ils sont en général vendus en gros paquets avec des feuilles qui ont des tiges très épaisses que je n’aime pas trop. Je prends donc bien le temps de les laver, d’enlever les tiges (que je réutilise évidemment pour faire du bouillon de légumes maison), puis je les mets en portion dans des petits sachets, puis au congélateur.

Les petits sachets IKEA sont particulièrement adaptés à ça, je trouve. Le fait de faire du “fruit prepping” comme ça a plusieurs avantages. D’abord, c’est économique, comme je l’ai dit. Ca permet aussi d’avoir certains fruits et légumes à disposition un peu tout le temps, et déjà en portions. Par contre, si on utilise trop d’éléments congelés, on risque d’avoir un blender qui peine et surtout une consistance type granita plutôt que smoothie. Ca a aussi un autre avantage au niveau du goût, dont je vous parlerai juste après.

Quand je fais du jus, je préfère mettre en premier les ingrédients qui ne donnent pas beaucoup de jus mais beaucoup de goût, pour que le goût qui pourrait être laissé dans la centrifugeuse soit “rincé” par les autres après. Je pense par exemple aux fruits rouges ou au gingembre.

Je n’aime pas trop le goût de la peau du concombre, c’est pratiquement le seul ingrédient que je pèle, en plus des agrumes. D’ailleurs, les agrumes sans peau vont très bien dans les smoothies en entier. Le goût de la peau du concombre prend vite le dessus sur le reste et c’est pas génial, je trouve.

Sans titre-1

Les herbes peuvent aussi être tes amies pour les jus et smoothies. La menthe et le persil sont mes préférées, mais le basilic aussi. Ca peut venir relever le goût de tes smoothies un peu plus verts et sont pleines de bonnes choses aussi.

Si comme moi tu aimes boire à la paille, je te conseille d’investir (c’est un grand mot) dans des pailles réutilisables. Personnellement, j’ai commandé les miennes sur aliexpress, mais ça se trouve sur amazon aussi, ou autres. C’est aussi chouette d’avoir un verre assez grand et qu’on aime bien, autant rendre le truc fun, quitte à acheter un grand mug reine des neige en plastique.

vraistrucs

Attention aux quantités.

Ne commence pas avec un smoothie contenant une pomme entière, trois carottes, 250 grammes d’épinards et un concombre entier. Ca te fera trop à boire d’un coup, tu risques d’être vite écoeuré-e.

Attention aussi aux proportions. Quand on dit de mettre un peu de céleri dans un jus, ce n’est pas pour en mettre 7 branches, sinon ça n’aura que le goût du céleri et ce n’est en général pas ce qu’on recherche.

Le froid et le citron sont vos meilleurs amis. En tout cas pour ce qui est des smoothies et jus avec plus de légumes verts. L’acidité du citron permet en général d’éliminer une bonne partie de ce “goût vert” qu’on trouve souvent désagréable. La fraîcheur de quelques glaçons ou d’ingrédients congelés aide vraiment à faire passer le tout, à enlever une partie de ce goût aussi… bref, ça rend vraiment la chose meilleure.IMG-20150108-WA0002

Si en plus vous avez des glaçons space invaders, c’est encore mieux.

resultats

Pour l’instant, je me fais un jus ou un smoothie environ tous les deux jours. J’ai profité de ma période d’examens et de vacances pour avoir plus de temps à la maison et en faire plus souvent. J’espère arriver à garder ce rythme quand je reprendrai les cours.

Avec ça, je bois aussi plus, notamment du thé, surtout vert, sans sucre. Je fais aussi plus de sport. (c’est un package, ça va ensemble…)

Mais déjà au niveau de la digestion, je sens que ça m’aide vraiment. (attention le moment popo arrive). J’ai beaucoup beaucoup moins de problèmes d’alternance constipation/diarrhée, et je vais tout simplement plus souvent à la selle.

(Ah oui, j’ai oublié de vous dire, mais le fait que ça ramollisse les selles diminue aussi fortement le risque d’hémorroïdes, c’est toujours bon à prendre!)

Tout cela a pour conséquence que je suis beaucoup moins ballonnée, j’ai diminué de 90-95% mes douleurs abdominales et… j’ai le ventre plus plat! Si, si! Juste en ayant une meilleure digestion. Je ne dis pas que j’ai perdu 5cm de tour de taille, mais c’est suffisamment visible pour que je le voie et que mon chéri l’aie remarqué aussi.

J’ai aussi évité l’habituelle angine post-examens, ce qui n’est  pas négligeable. Je suis toujours fatiguée parce que je dors mal pour d’autres raisons, mais clairement cela a un impact positif sur mon niveau énergétique et sur mon humeur.

oranges

Voilà, j’espère que cet article t’aura plu et qu’il aura répondu à certaines questions que tu pourrais te poser. Si tu en as d’autres, n’hésite pas à me les poser en commentaire, j’essaierai d’y répondre au mieux.

Et toi, tu te fais des jus et des smoothies?

 

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This